Situées dans la partie sud du vignoble alsacien (à 17 km au sud de Colmar), les vignes de Rouffach se sont forgé une brillante réputation dès l’époque romaine.
Le Grand Ballon et le Petit Ballon, les plus hauts sommets des Vosges, protègent cette région contre les vents d’ouest porteurs de nuages de pluie, favorisant un climat exceptionnellement ensoleillé et sec (avec 500 mm de précipitations, le taux annuel y est plus faible qu’à Nice).
Cette situation privilégiée se complète par la richesse des sols argilo-calcaires et sous-sols calcaro-gréseux qui accueillent avec une égale réussite tous les cépages alsaciens : riesling, pinot noir, gewurztraminer, pinot gris, muscat, sylvaner et pinot blanc.

Découvrez nos terroirs

LE CLOS SAINT LANDELIN

Le Clos Saint Landelin,
précieux monopole de la famille Muré

Le Clos Saint Landelin se situe au sud de la ville de Rouffach.
Cette propriété de l’évêché de Strasbourg fut offerte au 8e siècle par l’évêque Heddon au couvent Saint Landelin. L’acte de donation mentionne « des vignes choisies parmi les meilleures d’Alsace ».

Alfred, le grand-père de René Muré, fit l’acquisition de ce domaine en 1935 et la famille Muré en est aujourd’hui l’unique propriétaire.

Elégants et profonds, les vins issus de ce vignoble privilégié développent des arômes de fruits et profitent d’une longévité exceptionnelle.
Le Clos Saint Landelin produit également, selon les années, des Vendanges Tardives et Sélections de Grains Nobles de haut niveau.

Géologie

Sols argilo-calcaires très caillouteux.

Sous sols de grès calcaire du Bajocien et de conglomérats calcaires de l’Oligocène.

Géographie

Partie sud du Grand cru Vorbourg.

Exposition sud.

Culture en terrasses sur fortes pentes.

Surface

12 hectares

Cépages

Riesling : en bas du coteau.

Gewurztraminer et Muscat : au centre du coteau

Pinot Gris : au sud-ouest

Pinot Noir : sur le plateau

Sylvaner : au sud-est

Histoire du Clos Saint Landelin

 

Au VIIe siècle, Dagobert II, roi d’Austrasie, fit don aux évèques de Strasbourg de la région de Rouffach, appelée Obermundat. Ce vaste domaine restera en leur possession jusqu’à la Révolution Française.

 

Landelin, moine irlandais, vint évangéliser le Pays de Bade (Allemagne) au VIIe siècle. Il fut assassiné vers 640. Selon la légende, quatre sources auraient jailli à l’endroit du crime. Sur la tombe du martyr se seraient produits plusieurs miracles. Ceci engagea quelques moines à s’établir à proximité. Un premier couvent fut construit vers 725.

 

Heddon (734-776), Evêque de Strasbourg, fut le réorganisateur de ce couvent de Mönchzell « Cella monachorum » fondé en l’honneur de Saint Landelin, sur la rive droite du Rhin. Il érigea un second couvent, plus grand, à quelque distance du premier. En souvenir de son bienfaiteur, le couvent fut nommé Ettenheimmünster (du latin « Ettonis monasterium » qui signifie le monastère d’Heddon).

 

Le monastère fut doté de biens, dont des vignes, situés à Rouffach. Ce fut ce que l’on appela le « praedium sancti Landelini », le bien Saint Landelin.

 

Certaines de ces parcelles de vignes sont situées dans les anciens lieux-dits Altengassen, Vorberg –nom d’origine de l’actuel grand cru Vorbourg-, Rothengarten et Mannberg.

 

Le livre « Liber Vitae », écrit entre 1250 et 1372, et qui contient les dons et legs faits au profit de l’Eglise Notre-Dame de Rouffach, cite des vignes situées près de parcelles du « Bien de Saint Landelin » et près de la fontaine Saint Landelin.

 

D’après les anciens plans cadastraux de Rouffach, la fontaine Saint Landelin se situe au lieu-dit Hauhl, aujourd’hui Clos Saint Landelin. Elle coule toujours au pied de ce vignoble.

 

En 1409, la famille rouffachoise Berler était devenue bénéficiaire à titre d’emphytéose du « Bien Saint Landelin », qui  resta bien ecclésiastique jusqu’à la Révolution Française.

 

Après 1871, l’Alsace a été intégrée à l’Empire Allemand. Le Dr. Jur. Wolfang Weber, l’un des pionniers du renouveau de la viticulture alsacienne, acheta une à une les parcelles entourant la fontaine Saint Landelin. Il remit en valeur les vignes et les murs en pierres sèches.

 

En 1918, le domaine a été mis sous séquestre par l’administration française, puis il fut acquis en 1923 par Alfred Erny, industriel à Soultzmatt. Il commercialisa les vins sous l’appellation Clos Saint Landelin. Il sut avantageusement continuer l’œuvre du Dr Weber, ceci pendant sept ans. En 1930, il céda le vignoble du Clos Saint Landelin avec les stocks en fûts et en bouteilles à l’Union Vinicole du Haut-Rhin de Colmar. Cette société en resta propriétaire cinq ans seulement. En 1935, Alfred Muré, arrière grand-père de Véronique et Thomas, se porta acquéreur du domaine. Les Muré sont une famille de vignerons dont l’origine remonte à 1650 à Westhalten

LE GRAND CRU VORBOURG

Le nom de « Vorbourg » tient ses origines de « Vorberg », ce qui signifie « devant la montagne ».
Le Grand Cru Vorbourg est situé à Rouffach, au sud de l’Alsace et est protégé par les deux sommets vosgiens du Petit Ballon et du Grand Ballon. Son sol marno-calcaire repose sur du calcaire oolithique (Jurassique) et sur des conglomérats calcaires de l’Oligocène. Il est riche en fer, ce qui lui donne une couleur ocre rouge. Le Vorbourg est exposé sud et sud-est.

Le Vorbourg produit des vins veloutés et puissants, exprimant avec élégance des arômes de fruits. Leur finale est relevée par des amers fins.

Géologie

Sol argilo-calcaire avec plaquages de lœss dans les parties avales.

Géographie

Exposition sud-est.

Cépages

Riesling, Gewurztraminer et Pinot Noir.

LE GRAND CRU ZINNKOEPFLE

« La tête ensoleillée » traduit le terme alsacien de « Sonne Koepflé » devenu Zinnkoepflé.

Le Zinnkoepflé donne naissance à des vins frais et épicés, au bouquet intense rappelant des arômes floraux. Leur finesse et leur minéralité surprennent et séduisent.

Géologie

Sol calcaro-gréseux à dominante de calcaire coquiller (Muschelkalk) du Trias.

Géographie

Dans la vallée de Soultzmatt.

Exposition sud.

Forte pente, à 440 m, c’est le grand cru le plus élevé d’Alsace.

Cépages

Gewurztraminer et Riesling

LE LIEU-DIT STEINSTUCK

Le Steinstuck est un lieu-dit situé au-dessus du village de Westhalten qui donne des vins racés, frais et marqués par des notes minérales, de craie ou de roche mouillée. Le sol est formé de calcaire du Muschelkalk. Ce terroir est caillouteux d’où le nom Steinstuck qui signifie « parcelle de cailloux » en alsacien.

Géologie

Sol calcaire du Muschelkalk.

Géographie

Au-dessus du village de Westhalten.

Cépages

Sylvaner, Riesling, Muscat.

LE LIEU-DIT LUTZELTAL

Le plateau situé au-dessus du Clos Saint Landelin porte le nom de « Lutzeltal ». L’origine du nom est « lutzel » ou « litzel » (petit) et « tal » (valon). En effet, géographiquement, ce plateau a la forme d’un vallon evasé.

Le sol y est caillouteux. Il s’agit de calcaire gréseux peu argileux. Le site est d’autant plus sec qu’il est bien exposé aux vents. Il faut donc y conduire la vigne pour profiter au maximum de la profondeur du système racinaire et éviter les rendements trop élevés.

Les vins sont subtils, et la palette aromatique se développe sur les fruits et le citron. Le Lutzeltal produit de beaux pinot gris, racés et aux acidités fines.

Géologie

Calcaire gréseux peu argileux.

Géographie

Plateau situé au-dessus du Clos Saint Landelin.

Cépages

Pinot Gris et Pinot Noir

LA CÔTE DE ROUFFACH

La Côte de Rouffach rassemble les meilleurs coteaux orientés sud et sud-est autour de la petite commune de Rouffach.

Blotti au pied des sommets vosgiens qui le protègent des influences océaniques, ce terroir bénéficie d’un superbe ensoleillement : des conditions idéales pour une maturation optimale des raisins.

Ses vins se reconnaissent par leur délicatesse, leur fruité et leur fraîcheur.

Une Appellation Communale :
en 2005, l’Institut National des Appellations d’Origine a reconnu la « Côte de Rouffach » comme Appellation Communale (une dizaine à ce jour), soit au-dessus du niveau de l’Appellation Alsace et en-dessous des Grands Crus.

Géologie

Sols argilo-calcaires bien drainés.

Géographie

Coteaux des alentours de Rouffach.

Cépages

Riesling, Gewurztraminer, Pinot Gris et Pinot Noir